Identifiez vous

Tarifs de l’eau : essayons d’y voir clair…!

Evolution des factures d’eau à Cergy Pontoise (Dernière Mise à jour du tableau : janvier 2015) [Prix de l'eau]

POUR COMPRENDRE

Les acteurs de l’eau et du chauffage urbain à Cergy-Pontoise [Mairie CACP CYO etc...]

Le nouveau tableau du prix de l'eau de la CACP pour ce 2eme trimestre 2016 est en ligne

Comme d’habitude, vous pourrez y accéder en cliquant là, juste à coté dans la colonne de gauche, ou en suivant le lien ici : http://agleau.fr/tarifs-de-leau-essayons-dy-voir-clair…/comment-page-1/

et comme d’habitude, l’ancien commentaire d’AGLEAU sur l’évolution du prix de l’eau pour le trimestre précédant, est « archivé » dans les commentaires tout en bas de la page.

Le nouveau commentaire de ce tableau pour ce 2eme trimestre (à avril 2016), et figurant sous le tableau dans l’article est le suivant :

« Stabilité du prix du m3 d’eau (3,77€ TTC), pour une consommation de 120 m3/an, au 2ème trimestre 2016

dans l’ensemble des communes de l’agglomération de Cergy-Pontoise, à l’exception

– du secteur Boisemont Versants de l’Hautil : prix TTC de 3,94€, en hausse de 0,5%,

– de la commune de Maurecourt : prix TTC de 3,92€, en hausse de 0,26%.

Ces hausses résultent d’une majoration des redevances d’assainissement dans ces secteurs et communes. »

 

Brouillon auto

Comme d’habitude, vous pourrez y accéder en cliquant là, juste à coté dans la colonne de gauche, ou en suivant le lien ici : http://agleau.fr/tarifs-de-leau-essayons-dy-voir-clair…/comment-page-1/

et comme d’habitude, l’ancien commentaire d’AGLEAU sur l’évolution du prix de l’eau pour le trimestre précédant, est « archivé » dans les commentaires tout en bas de la page.

Le nouveau commentaire de ce tableau pour ce 3eme trimestre (à juillet 2015), et figurant sous le tableau dans l’article est le suivant :

« Stabilité du prix de l’eau au 4ème trimestre 2015 par rapport au trimestre précédent »

Le nouveau tableau du prix de l'eau de la CACP pour ce 3eme trimestre 2015 est en ligne

Comme d’habitude, vous pourrez y accéder en cliquant là, juste à coté dans la colonne de gauche, ou en suivant le lien ici : http://agleau.fr/tarifs-de-leau-essayons-dy-voir-clair…/comment-page-1/

et comme d’habitude, l’ancien commentaire d’AGLEAU sur l’évolution du prix de l’eau pour le trimestre précédant, est « archivé » dans les commentaires tout en bas de la page.

Le nouveau commentaire de ce tableau pour ce 3eme trimestre (à juillet 2015), et figurant sous le tableau dans l’article est le suivant :

« Le prix du m3 d’eau à Cergy-Pontoise baisse d’un centime au 1er juillet 2015.

Il s’affiche en effet, pour une consommation de 120m3/an, à 3,78€ TTC contre 3,79€ aux 1er et 2ème trimestres 2015.

Une fois n’est pas coutume, cette minoration est imputable à la baisse de la part du service délégué (-0,4%):

– le prix du service de CYO, pour l’eau, baisse de 0,54% par le jeu de la formule de révision tarifaire au titre des conditions économiques et de la variation des volumes, dont le rapport a été modifié par la prise en compte de Maurecourt, pour la première fois depuis son adhésion à la CACP, dans le volume de référence rapporté au volume réellement consommé en 2014 dans les 13 communes de l’agglomération ;

– le prix du service de Cergy-Pontoise-Assainissement, pour le traitement des eaux usées, baisse de 0,2% par le jeu de la formule de révision au titre des conditions économiques.

La part du service non déléguée, quant à elle, augmente de 0,1% en raison de la hausse de 0,44 centime d’euro TTC, soit 2%, de la redevance lutte contre la pollution de L’Agence de l’Eau que ne compense pas en totalité la baisse de 0,33 centime, soit 25%, de la redevance de Voies Navigables de France.

Le prix du m3 baisse aussi d’un centime à Maurecourt(3,90€ TTC) et à Boisemont-Versants de l’Hautil(3,91€).

En ce qui concerne Menucourt, et ce ne serait que justice, la CACP aurait pris les mesures nécessaires, au niveau de la redevance lutte contre la pollution, pour aligner le prix du m3 sur celui en vigueur dans les autres communes de l’agglomération ».

La Gazette du 24/06 2015 relaie la campagne d'AGLEAU sur la nécessaire décarbonatation de l'eau

Gazette Alerte au Calcaire

 

GazetteUneCalcaire

 

 

Nous prenons note que Dominique Lefebvre est bien en possession d’une étude sur le sujet menée en 2013, dont nous demandons les résultats depuis plusieurs mois. Celui-ci s’est engagé à les communiquer aux associations maintenant que les élus en ont été eux-mêmes informés.

En attendant, les réflexions recueillies par Jérôme Cavaretta, le journaliste de la Gazette, auprès de « l’entourage de Dominique Lefebvre » nous inquiètent et nous amènent à faire deux commentaires.

Des chiffres erronés venant on ne sait d’où

Ces proches du président de la CACP donnent des chiffres qui n’ont rien à voir avec la réalité.

Ainsi, selon eux, la décarbonatation de l’eau reviendrait à majorer de 15 à 30 centimes HT le prix de l’eau, soit de 13 à 27 %. Or le prix TTC du m³ s’élève au deuxième trimestre 2015 à 3,79 € pour 120 m³ par an. Ce prix comprend la part eau, la part assainissement et la part organismes publics (par exemple l’agence de l’eau). Le prix de la part eau proprement dite est de 1,63 € TTC.

Si l’on prend en compte le prix global de l’eau (3,79 €), une majoration de 15 centimes représenterait 4 %, et non pas 13 %. Une augmentation de 30 centimes représenterait, elle, 8 %, et non pas 27 %. Si l’on prend en compte le seul prix de la part eau (1,63 €), une majoration de 15 centimes représenterait 9 %, et non pas 13 %. Une augmentation de 30 centimes représenterait, elle, 18 %, et non pas 27 %.

Soit ces personnes ne connaissent rien au sujet. Soit ces personnes exagèrent volontairement les répercussions sur les prix pour faire croire qu’il serait impossible d’engager des travaux car ils entraîneraient une augmentation beaucoup trop importante des factures des abonnés. Dans le premier cas on parlerait sans savoir, dans le deuxième on parlerait pour tromper. Dans les deux cas, c’est regrettable.

Une curieuse conception des responsabilités des uns et des autres

« On ne peut pas demander un tel effort aux Cergypontains » nous explique-t-on, la main sur le cœur, dans l’entourage de Dominique Lefebvre. Comme c’est gentil. Mais n’est-il pas étonnant que l’idée selon laquelle le financement de la décarbonatation pourrait être assuré par un prélèvement sur les bénéfices de Véolia ne traverse jamais l’esprit de ces défenseurs des Cergypontains ?

Résumons :

CYO-Véolia fait des économies en achetant une eau moins chère à St Martin la Garenne.

Ces économies ne sont évidemment pas répercutées sur le montant de notre facture.

Pourtant, cette eau très calcaire cause de sérieux dégâts aux installations des abonnés, les obligeant à engager des frais importants.

Alors, qui doit payer ?

À cette question, comment un élu au service des Cergypontains pourrait répondre autrement que :

« Véolia ! »

5)  Un exemple, parmi d’autres, à l’attention de nos élus, celui du Valenciennois : Cliquez sur l’image pour ouvrir le document original au format pdf

Capture d’écran modelValenciennois

AGLEAU toujours sollicité par les habitants au sujets de la teneur en calcaire dans l'eau

Le sujet est récurent. AGLEAU est d’ailleurs souvent sollicité sur les actions possibles concernant la qualité particulièrement calcaire de l’eau dans l’agglomération. Nous avons évoqué ce sujet à plusieurs reprises.

En réponse à un commentaire récent dans notre blog, voici ce que AGLEAU peut à nouveau répondre :

La présence très importante de calcaire dans l’eau délivrée par CYO-Véolia, entraînant des dommages constants à nos appareils électriques, est depuis longtemps une préoccupation d’AGLEAU. Améliorer la qualité de l’eau, notamment par le détartrage en amont de la mise en distribution, est d’ailleurs un des objectifs essentiels que nous nous sommes fixé cette année.

Contrairement à CYO-Véolia qui se contente de nous proposer d’utiliser du vinaigre blanc ou d’acheter un adoucisseur d’eau dont le coût reviendrait à multiplier par 2 le prix de la part eau (cf La Lettre de l’eau de Cergy-Pontoise n°3), nous considérons que c’est à la CACP et au fournisseur de procéder à la décarbonatation de l’eau et non à l’usager de se protéger individuellement à ses frais. 

La lettre adressée le 4 mars 2015 au président de la CACP (voir ci-dessous) n’a pas encore obtenu de réponse. Serait-il lui aussi un adepte de l’usage exclusif du vinaigre blanc ?

Pour télécharger la lettre cliquez ici : Lettre DL 04-03-2015

image Lettre_DL_4_03_2015_pdf__1_page_

 

 

Le nouveau tableau du prix de l'eau de la CACP pour ce 2eme trimestre 2015 est en ligne

Comme d’habitude, vous pourrez y accéder en cliquant là, juste à coté dans la colonne de gauche, ou en suivant le lien ici : http://agleau.fr/tarifs-de-leau-essayons-dy-voir-clair…/comment-page-1/

et comme d’habitude, l’ancien commentaire d’AGLEAU sur l’évolution du prix de l’eau pour le trimestre précédant, est « archivé » dans les commentaires tout en bas de la page.

Le nouveau commentaire de ce tableau pour ce 2eme trimestre (à mai 2015), et figurant sous le tableau dans l’article est le suivant :

Le prix TTC du m3 d’eau est resté stable au 2ème trimestre 2015 par rapport au 1er trimestre 2015.

Il s’élève à 3,79 euros dans toutes les communes de l’agglomération, sauf Menucourt (3,99 euros),

Boisemont-Versant de l’Hautil (3,92 euros) et Maurecourt (3,91 euros) où la différence de prix s’explique par l’exploitation différente du service d’assainissement et/ou un bassin versant différent de ceux des 11 autres communes de la CACP.

A noter une accentuation de l’écart tarifaire en 2015 en leur défaveur,

pour Boisemont-Versant de l’Hautil (hausse de 3 centimes de la redevance du SIAAP pour le traitement des eaux usées) et pour Maurecourt (hausse de 3 centimes de la redevance du SIAAP et de 1 centime de la redevance communale d’assainissement).

La lettre d'AGLEAU N°2 - avril 2015

Vous vous rappelez la lettre adressée par Agleau, en décembre 2014, à M. Wanner, vice-président chargé de l’eau à la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise (CACP), au sujet des allégations agressives, et sans doute mensongères, des premiers courriers de Doméo. Par un démarchage pesant et culpabilisant, cette société cherchait à placer des contrats de garantie et de maintenance des canalisations d’eau. Nous demandions à M. Wanner d’agir auprès de CYO-Véolia, délégataire du service de l’eau, pour mettre un terme à ce harcèlement pénible…

Dans cette lettre vous pourrez lire la suite de cette affaire, ainsi qu’un sujet sur les coupures d’eau qui doivent demeurer illégales

Cliquez sur l’image pour ouvrir la Lettre 2 – avril 15

Lettre2image

 

 

Les curieuses pratiques de la société Doméo (suite)

C’est bien une suite du premier article que nous avions posté en janvier 2015 et que vous pouvez trouver en cliquant ICI.

Les protestations d’AGLEAU contre les méthodes de la société Doméo semblent porter leurs premiers fruits. M. Wanner, vice-président chargé de l’eau à la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP), que nous avions sollicité, nous a fait parvenir deux courriers que vous trouverez ci-dessous. Le premier nous est directement adressé. Le second est la copie de celui qu’il a envoyé à la société Doméo.

La lecture de ces lettres ne permet pas d’en douter : nous ne devrions plus recevoir de sollicitations de la part de Doméo. Si tel n’était pas le cas, il faudrait alors s’interroger sur la capacité de la CACP à contrôler son délégataire. Car, ne l’oublions pas, Doméo n’est que le client de Véolia.

Lettre de M.Wanner à Agleau (Doméo)

M_Wanner_à_Agleau

 

Lettre de M.Wanner à Doméo

 

M_Wanner_à_Doméo

Exemple d'analyse du coût de l'eau après sollicitation d'un lecteur : Auvers sur Oise

Eau impressionniste

Un lecteur régulier entre en contact avec l’association AGLEAU via le formulaire de contact ci dessus pour nous faire part de la remarque suivante. Vous trouverez en dessous, l’analyse effectuée par AGLEAU, et la réponse que nous pouvons faire.

Question de Monsieur T : « Bonjour, Je suis habitant d’Auvers sur Oise et nous dépendons de VEOLIA et du  Sedif . Je joins 2 facture en P.J.  (NDLR : Que nous conservons pour plus de discretion.)

nous en sommes 5.35 € le M3.

Nous ne savons pas à quelle association les habitants des communes de le communauté de commune de la vallée de l’Oise peuvent adhérer pour dénoncé ces tarifs exorbitants.

Nous savons que la commune d’Auvers sur Oise a reconduit le contrat VEOLIA sans même un débat au conseil municipal pour étudier et comparer la gestion en régie.

Merci de me répondre »

Réponse d’AGLEAU :

Le prix de l’eau à Auvers-sur-Oise et à Cergy-Pontoise au 4ème trimestre2014 

Au 4ème trimestre 2014, le prix TTC du m3 d’eau pour une consommation de 120 m3/an est plus chère de 39% à Auvers-sur-Oise (5,31€ TTC) qu’à Cergy-Pontoise(3,82€). La raison de cette différence tient essentiellement au service d’assainissement exploité à Auvers-sur-Oise de manière différente et à un prix nettement plus élevé.

Comparons le prix de l’eau en distinguant le montant des parts eau, assainissement et organismes publics.

 

La part eau.

En ce qui concerne l’eau, la commune d’Auvers-sur-Oise a adhéré au SEDIF qui a confié à nouveau en 2011, en régie intéressée, la gestion du service à Véolia. A Cergy-Pontoise, le service est délégué depuis 2009 à CYO, filiale de Véolia.

Le prix de la part eau du m3 (pour 120 m3/an) s’élève à 1,5288€ H.T.(1,613€ T.T.C.) à Auvers-sur-Oise contre 1,5428€(1,628€ T.T.C.)) à Cergy-Pontoise. Elle est donc moins chère de 0,9%.

Allons dans le détail.

Le prix du service délégué à Véolia (incidence de l’abonnement comprise) est de 1,038€ H.T. à Auvers-sur-Oise contre 1,4040€ à celui de CYO Cergy-Pontoise. Il est donc moins cher de 35%.

Par contre, la redevance syndicale du SEDIF est de 0,45€/m3 H.T. contre celle de 0,07€ de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, soit 6 et demi fois plus. Cet écart tient sans doute au volume plus important d’investissements, dont le SEDIF s’est réservé le financement.

A ce stade, hors redevance de l’Agence de l’Eau, le prix de la part eau hors TVA est plus cher (1%) à Auvers-sur-Oise(1,488€ H.T.) qu’à Cergy-Pontoise(1,474€ H.T.).

Mais après prise en compte de la redevance préservation de la ressource de l’Agence de l’Eau, moins élevée à Auvers-sur-Oise(0,046€ H.T.) qu’à Cergy-Pontoise(0,0688€), il se dégage finalement un très léger avantage tarifaire de 0,9%, sur la totalité de la part eau, au bénéfice d’Auvers-sur-Oise par rapport à Cergy-Pontoise.

 

La part assainissement.

Le prix de la part assainissement au m3 d’eau consommé(pour 120 m3/an) s’élève à 2,8132€ H.T.(3,095€ T.T.C.) à Auvers-sur-Oise contre 1,5342€H.T.(1,6249€ T.T.C.) à Cergy-Pontoise. IL est donc plus cher de près du double(90%).

Allons dans le détail

La collecte des eaux usées est assurée en régie publique à Cergy-Pontoise par le SIARP et la CACP, dont les redevances cumulées (0,6250€) ne supportent pas la TVA. Le traitement, quant à lui, est réalisé en délégation de service public par Cergy-Pontoise-Assainissement, filiale de Véolia, dont le prix du service (0,9974€/m3 TTC) comprend la TVA au taux de 10%.

A Auvers-sur-Oise, le prix de la part assainissement comporte une redevance syndicale de 1,5022€ H.T. (1,6524 € TTC) et une redevance fermière syndicale de 1,3110€ H.T. (1,4421€ TTC). Contrairement à Cergy-Pontoise, les factures délivrées aux abonnés d’Auvers-sur-Oise ne précisent pas l’identité des exploitants du service d’assainissement, ce qui est bien regrettable. L’association Agleau, dont le rayon d’action est limité à Cergy-Pontoise, ne les connaît pas et ne peut de ce fait porter une appréciation circonstanciée sur leurs activités et tarifs.

A noter que le prix du service de traitement des eaux usées, assuré par Cergy-Pontoise-Assainissement, a baissé de 3% au premier trimestre 2015 à Cergy-Pontoise, ce qui accentue encore plus l’écart tarifaire.

Ainsi donc, il apparaît clairement que c’est le prix de l’assainissement qui grève lourdement le prix du m3 d’eau, toutes parts confondues, à Auvers-sur-Oise par rapport à Cergy-Pontoise.

 

La part Organismes Publics.

Hors TVA, le prix de cette part est quasiment égal à Cergy-Pontoise (0,5520€) à celui en vigueur à Auvers-sur-Oise (0,5540€).

Constat surprenant, les taux de TVA ne sont pas les mêmes pour les redevances de l’Agence de l’Eau et de Voies navigables de France, ce qui majore de 5,5% le prix TTC de cette part à Auvers-sur-Oise (0,598€ TTC) par rapport à Cergy-Pontoise ( 0,5664€ TTC).

La redevance de Voies Navigables de France est assujettie au taux de TVA de 10% à Cergy-Pontoise et au taux de 5,5% à Auvers-sur-Oise.

La redevance modernisation des réseaux de l’Agence de l’eau est soumise au taux de TVA de 10% à Auvers-sur-Oise contre 0% à Cergy-Pontoise.

Au titre de la part TTC des organismes publics, les usagers d’Auvers-sur-Oise sont nettement désavantagés par une application de taux de TVA différents sur des redevances identiques d’un montant H.T. quasiment égal.

 

En conclusion, le prix de l’eau, en toutes ses composantes, est nettement plus élevé à Auvers-sur-Oise. Les usagers, en quête d’explication, doivent d’abord interroger leurs élus qui sont les premiers responsables des choix du mode de gestion des services de l’eau et de l’assainissement. Pour les assister, l’association Agleau leur suggère de s’adresser à la Coordination Eau Ile de France (site : eau-iledefrance.fr).

Les curieuses pratiques de la société DOMEO

lettre Domeo Veolia

Peut-être faites-vous partie de ces nombreux habitants de l’agglomération qui ont reçu en 2014 des lettres à répétition de la société DOMEO vous pressant de souscrire une assurance spécifique contre les fuites d’eaux potables et usées ? Cette société, qui utilise l’en-tête « Véolia Habitat Services» (VEOLIA en grands caractères rouges, Habitat Services en petits caractères noirs), n’hésite pas à envoyer de nombreux rappels visant à intimider ses destinataires, comme si la souscription de cette assurance était obligatoire. Il n’en est rien ! Bien au contraire ces méthodes, à la limite de la vente forcée, pourraient, sous réserve d’une analyse plus poussée, tomber sous le coup de la loi.

Lors de l’observatoire de l’eau du 23 juin 2014, ces pratiques intolérables avaient été signalées aux représentants de la CACP et de Véolia. Comme manifestement elles perdurent, nous avons adressé, le 8 décembre 2014, une lettre à Monsieur Jean-Claude WANNER, vice-président de la CACP, chargé de l’eau, lui demandant d’user de son autorité pour mettre un terme au plus vite à ce problème. Monsieur WANNER nous a répondu le 10 décembre qu’une intervention du président de la CACP auprès de la direction de Véolia était prévue et que nous serions informés de son résultat.

La lettre ci-dessous, qui vient de nous être transmise, est datée du 14 janvier 2015. Il semblerait donc que l’intervention du président de la CACP n’ait pas encore totalement porté ses fruits. Ne doutons pas qu’il saura taper du poing sur la table.
 
En attendant, n’hésitez pas à nous transmettre les courriers de la société DOMEO ou à saisir l’association de consommateurs de votre choix.
Cliquez sur le lien ou sur l’image pour obtenir le courrier : Courrier Domeo Veolia

Le nouveau tableau du prix de l'eau de la CACP pour ce 1er trimestre 2015 est en ligne

Comme d’habitude, vous pourrez y accéder en cliquant là, juste à coté dans la colonne de gauche, ou en suivant le lien ici : http://agleau.fr/tarifs-de-leau-essayons-dy-voir-clair…/comment-page-1/

et comme d’habitude, l’ancien commentaire d’AGLEAU sur l’évolution du prix de l’eau pour le trimestre précédant, est « archivé » dans les commentaires tout en bas de la page.

Le nouveau commentaire de ce tableau pour ce 1er trimestre (à janvier 2015), et figurant sous le tableau dans l’article est le suivant :

…Petite mise à jour des commentaires après analyse de factures d’eau supplémentaires en ce mois de janvier 2015 :

Baisse de 3 centimes du prix du m3 d’eau à Cergy-Pontoise en janvier 2015

Remise-Surprise de près de 3,5 centimes sur les m3 consommés entre décembre 2012 et décembre 2014

En ce début d’année 2015, le prix TTC du m3 d’eau pour une consommation de 120 m3/an passe de 3,82€ en décembre 2014 à 3,79€ en janvier 2015, soit une baisse de 0,8%. Sauf à Menucourt et Maurecourt dont le service d’assainissement est exploité de manière différente et où le prix est plus élevé.

Cette baisse est le résultat de mouvements en baisse et en hausse des lignes tarifaires des parts eau, assainissement et organismes publics.

Passons les en revue.

La part eau.

Si les redevances de la CACP et de l’Agence de L’Eau sont restées stables, le prix du service délégué à CYO progresse cependant légèrement(0,17%). Au total, le prix de cette part(1,5451€ H.T/m3) augmente de 0,15%.

 

La part assainissement.

La collecte des eaux usées assurée en régie publique à Cergy-Pontoise par le SIARP et la CACP.

Si la redevance de la CACP demeure inchangée, celle du SIARP, par contre, – et c’est une mauvaise surprise- passe de 0,4675€ à 0,4839€ par m3, soit une majoration de 3,50% en décalage avec le contexte économique actuel de faible inflation. Il est vrai cependant que la dernière majoration de cette redevance datait de février 2010(hausse de 10%) et que par ailleurs le SIARP ne souhaite pas et ne peut pas réduire ses investissements.

Le traitement des eaux usées est assuré en délégation par Cergy-Pontoise-Assainissement qui exploite la station d’épuration de Neuville. Le prix du service(0,8796€/m3 H.T.) est en baisse de 3,1%. Le message figurant sur les factures d’eau de janvier 2015 explicite cette minoration : « les travaux de mise aux normes de la station d’épuration de Cergy-Neuville étant terminés, l’ajustement des recettes perçues a permis de diminuer le coût du traitement des eaux usées de 0,0274€ H.T./m3(valeur 2008) et fait l’objet d’un remboursement des sommes trop-perçues ». Ainsi donc, les factures du premier trimestre 2015 comporteront, outre un prix en baisse de 3,1% portant sur les volumes consommés au cours de ce trimestre, un remboursement égal à 3,5 centimes d’€(valeur TTC) multipliés par le nombre de m3 consommés entre décembre 2012 et décembre 2014.

Ces avantages, sympathiques au demeurant, ne ruineront pas Cergy-Pontoise-Assainissement (Véolia). En effet, il faut rappeler qu’Agleau a souligné, à de multiples reprises, le caractère excessif des majorations tarifaires échelonnées entre 2009 à 2012. Elles étaient destinées à financer le surcoût des charges d’investissement et d’exploitation lié à la rénovation-extension de la station d’épuration de Neuville-sur-Oise. Il n’est pas inutile de préciser à ce propos que le montant cumulé de ses résultats nets cumulés de 2009 à 2013, figurant aux comptes de résultat (conformes au Plan Comptable Général en vigueur), s’élève à 15,9M€ pour un total de recettes(hors subventions) de 44M€, soit un taux de rentabilité impressionnant et peu commun de 20%(avant impôt sur les sociétés).

Au total, le prix de la part assainissement(1,5235€ H.T.) baisse de 0,7%.

 

La part Organismes Publics.

Cette part(0,5320€ H.T.) est en baisse de 3,6%.

En effet, l’Agence de l’Eau a baissé de 0,24 à 0,22€/m3(- 8,33%) sa redevance Lutte contre la Pollution pour tenir compte sans doute des performances de la station de Neuville-sur-Oise après rénovation. Les autres redevances sont restées stables.

 

Pour mémoire, rappelons que le prix total du m3 d’eau avait augmenté de 0,25% en 2014 par rapport au 4ème trimestre 2013, malgré la hausse de 3 points de la TVA sur le prix du traitement des eaux usées et la redevance de Voies Navigables de France.

Lettre d'agleau n°1 (Numéro de janvier 2015)

Cliquez sur l’image pour lire la Lettre janvier 2015

Lettre_janvier_2015copieEcran