Oui, Veolia fait des bénéfices excessifs en traitant les eaux usées de Cergy-Pontoise… et Dominique Lefebvre répand de fausses informations

Répondant au Parisien Edition Val d’Oise à propos des profits de sa filiale traitant les eaux usées de Cergy-Pontoise, Veolia s’est livré à des contorsions pour déformer la réalité des chiffres tandis que Dominique Lefebvre dénonçait les « fake news » de l’association AGLEAU.

Restons un moment sur l’accusation de «fake news», «fausses informations» en français. Les usagers pourraient en conclure qu’AGLEAU leur ment. Eh bien, non seulement nous maintenons nos positions, mais nous affirmons qu’en l’espèce, c’est le président de la Communauté d’Agglomération qui avance des contre-vérités.

Nous publions dans le document ci-joint une réponse en nous appuyant sur les données officielles : comptes sociaux et rapports annuels de l’entreprise, rapports de la CACP.

Chacun pourra vérifier par lui-même qui, d’AGLEAU ou de Monsieur Dominique Lefebvre, dit la vérité.

Nous attendons de la CACP et de Veolia qu’ils répondent précisément avec des éléments chiffrés et non par de vagues affirmations non étayées.

Réponses d’AGLEAU à Veolia et à Dominique Lefebvre

11 commentaires pour Oui, Veolia fait des bénéfices excessifs en traitant les eaux usées de Cergy-Pontoise… et Dominique Lefebvre répand de fausses informations

  • champod

    Merci de votre travail, de votre expertise et de votre vigilance pour le bien collectif.

  • Xav95

    Il serait temps de revoir ce contrat! Et surtout revoir à sa clôture (2022) l’ensemble pour éventuellement demander un reversement de Véolia (quitte à saisir la justice).
    Il faudra très rapidement que les nouvelles instances décisionnaires (en 2020) se penchent sur le renouvellement du type de gestion de ce service.
    Attention au risque que sous couvert de récupérer une partie des bénéfices des années précédentes, le contrat ne soit pas passé de nouveau à Véolia.

    Et bravo pour cette analyse!

  • Masurel

    Merci pour votre travail,pour La Défense des contribuables de Cergy pontoie

  • Nelly DARQUIN

    Merci pour votre travail et vos expertises.

    J’ai ma chaudière qui est en panne, en cause le calcaire !
    Je pense que d’autres consommateurs sont dans mon cas.

    Ma question est la suivante :
    Pouvons-nous tenter une action en justice avec l’aide de 50 millions de consommateurs ?

    Cordialement

  • LINOSSIER

    Je ne suis pas surpris du résultat que vous avez découvert. Que dire des élus qui ont signé le contrat de DSP?
    Toutefois, une analyse de l’activité du délégataire pourrait être poussée un peu plus avec le CARE ( compte annuel de résultat d’exploitation) que le délégataire doit remettre à son déléguant au plus tard le 1°/06. L’analyse de chacun des postes de ce compte compte permettrait d’y voir un plus clair, en particulier sur l’origine réelle des charges: directement imputées ou répartition des charges d’un autre niveau de la structure du groupe VEOLIA. Il n’est pas interdit de penser que le résultat de VEOLIA est encore supérieur à 40%.

  • André Martin

    Le CARE est publié dans le rapport annuel que vous pouvez trouver sur le site de la CACP (https://www.cergypontoise.fr/gestion-de-leau-potable-et-de-lassainissement – Rapports annuels du délégataire Cya – 2017 page 54 et plus).
    Ces rapports sont bien remis aux associations d’usagers (dont AGLEAU) avant les réunions de l’Observatoire de l’Eau et de la Commission Consultative sur les Services Publics Locaux (CCSPL). Les prochaines réunions auront lieu en juin 2019. C’est en partie du fait du versement en 2017 de la subvention de l’Agence de l’Eau qui a fait grimper le taux de rentabilité 2017 à 40% sinon il serait de 29%. C’est pourquoi, nous avons recalculé les taux 2016 et 2017 en réaffectant la subvention 2016 à l’année 2016.

  • Claude Chignardet

    Merci pour cet engagement.
    Il faut noter que toutes les tendances politiques, y compris celles qui affichent une volonté de défendre la transparence, le droit et la planète, ont voté ou à l’unanimité ou à la quasi unanimité les Délégations de services publiques ou DSP. S’il y a un problème il est là !
    Parmi les charges qui pèsent sur les citoyens, il y a les services publics délégués qui appauvrissent les modestes.C’est particulièrement vrai dans le domaine de l’eau :

  • André Martin

    Le problème du calcaire est soulevé depuis plusieurs années par les associations d’usagers dont AGLEAU. Après de nombreuses interventions et une pétition (https://www.change.org/p/halte-au-calcaire-a-cergy-pontoise), ces associations ont obtenu la création d’un groupe de travail sur cette question rassemblant représentants des associations et élus. 2 réunions se sont tenues.

    Nous avons publié un bref compte-rendu de la 1ère (http://agleau.fr/eau-trop-calcaire-a-cergy-pontoise-ca-avance-un-peu/). La 2ème n’a pas permis d’avancer beaucoup plus. Nous proposons de revenir à un approvisionnement beaucoup plus important à partir de l’usine de Méry qui fournit une eau plutôt douce (17° TH). Une 3ème réunion doit se tenir dans les prochaines semaines.

    Pour l’action en justice nous allons nous renseigner. A notre connaissance aucune action en justice n’a encore été menée à ce sujet.

  • Claude Chignardet

    Bonjour,
    Merci à AGLEAU pour sa persévérance !
    Il ne faut pas oublier que si nous connaissons la situation décrite, c’est parce que tous les élus, y compris les maires des 13 communes, votent comme le président D.LEFEBVRE, le principe de déléguer à des sociétés privées la gestion des services publics de CERGY-PONTOISE. A Cergy-Pontoise, nous vivons en VEOLIALAND … Et tous les élus, même ceux qui déclarent défendre la JUSTICE, le droit et la planète votent dans le sens opposé à ces valeurs !!!
    Ainsi les taxes pollution de vos factures d’eau sont payées par les familles à hauteur de 70% à 80%. Mais les pollueurs n’en paient que 25% !!!
    C’est le principe pollués / payeurs. Et pour faire bonne mesure les gouvernements ponctionnent une partie du budget des Agences de l’eau, alors que ces taxes ont été appelées pour améliorer la qualité de l’eau… C’est tout … pour aujourd’hui !

  • Colette

    Ils s’en mettent plein les poches et n’en ont jamais assez.
    La preuve : même le médiateur de l’eau intervenu pour ma copro, avec un dossier en béton, n’a pas réussi à les empêcher de nous vider les poches !
    Cette injustice est d’autant plus insupportable que l’eau ultra calcaire nous coûte au quotidien un pognon fou !

  • André Martin

    Pouvez-vous nous expliquer plus précisément le problème de votre copropriété par mail à agleau@agleau.fr

Faire un commentaire